Hoi An s’oriente vers le développement du tourisme durable

Selon un responsable local, l'ancienne ville de Hoi An devrait intégrer la préservation des valeurs intrinsèques du patrimoine culturel local et intensifier la promotion du tourisme.

S'exprimant lors d'un colloque tenu dans la ville antique le 1er novembre, à laquelle ont participé de nombreuses agences de voyages, le vice-président du Comité populaire de la ville, Nguyen Van Son, a déclaré que l'année dernière, la localité avait accueilli plus de 3,3 millions de visiteurs et enregistré plus de 3,57 milliards de dongs (153 millions de dollars) de recettes.

Pendant ce temps, plus de 4,5 millions de voyageurs ont choisi Hoi An pour passer leurs vacances de janvier à octobre cette année, soit une augmentation de près de 77% par rapport à la même période l'année dernière. Parmi les visiteurs, 3,4 millions étaient des étrangers, a-t-il déclaré.

Cependant, le secteur du tourisme local est confronté à des défis difficiles, car l'urbanisation et l'intégration rapides ont exercé des pressions sur les infrastructures de transport locales et sur l'environnement. Dans le même temps, les circuits «zéro VND» ont attiré un nombre croissant de touristes dans la ville, ce qui a entraîné des pertes énormes pour les recettes touristiques locales.

La pénurie de nouveaux touristes et de ressources humaines de qualité dans le secteur a également un impact sur le développement touristique de la ville, a-t-il souligné.

Vo Van Van, président de l'Association de tourisme de Quang Nam, a décrit le manque de connexion entre les agences de voyages comme un autre défi pour la création de produits touristiques attrayants.

L'ancienne ville de Hoi An attirerait davantage de vacanciers si elle pouvait empêcher les vendeurs de rue de tromper les touristes ou de les solliciter pour acheter leurs marchandises et d'assurer l'ordre dans le pôle touristique, a-t-il souligné.

Vo Van Van a suggéré de développer des produits touristiques de haute qualité en renforçant la coopération entre les agences de voyages et en renforçant les capacités de son personnel, ce qui constitue une mesure importante pour attirer les visiteurs des marchés traditionnels.

Les participants à l'événement ont recommandé à la ville d'envisager d'accélérer la vente de billets d'entrée électroniques et de fournir aux touristes les informations nécessaires sur la ville, notamment des cartes et la présentation de sites de reliques culturelles.

Hoi An, dans la province centrale de Quang Nam, a été classé 14e meilleur endroit au monde pour les expatriés grâce au site Web The Travel, grâce au «coût de la vie bon marché» de la ville antique.

Selon le site de voyage canadien, Hoi An est la meilleure destination pour les étrangers soucieux de leur budget qui souhaitent s’installer au Vietnam. Le coût de la vie mensuel peut être géré à moins de 1.000 dollars.

En septembre, le journal britannique The Telegraph a classé Hoi An parmi les destinations mondiales les moins chères du monde.

 VNA

Các tin liên quan